► Abus et animaux domestiques – Concepts d’éducation canine

4.2 (86%) 31 votes

Techniques d’apprentissage pour jeune chien


votre chien est un animal éclairé. Il vous suffit de lui demander de faire des mouvements à répétition pour qu’il saisisse ce dernier. il est important de évidemment quelques techniques pour améliorer cet éducation. Une partie gratifiante de la possession d’un chien est d’entraîner votre chien avec succès. l’éducation est un excellent moyen de créer des liens avec votre chien et vous aidera à constituer une bonne relation avec lui. Qu’ils soient jeunes ou vieux – tous les chiens peuvent bénéficier de l’apprentissage de quelques commandes de base. Un comportementaliste qualifié peut vous aider avec des problèmes de agissement comme l’aboiement excessif, l’agressivité, la destruction et les phobies.Les chiens sont des étudiants enthousiastes dès leur plus jeune âge ( certains éleveurs commencent même la formation de base avec des chiots de cinq semaines seulement ), il n’est donc jamais trop tôt pour commencer la formation. Vous pouvez démarrer du bon pied en lui apprenant les bonnes manières dès le moment où vous le ramenez à la maison. Chaque interaction que vous avez avec votre petit chien est une occasion d’apprentissage, et avec des directives douces, vous pouvez l’aider à appréhender des leçons importantes comme comment accueillir de nouveaux amis exempte de toutes sauter, de quelle façon attendre tranquillement le repas et quoi faire avec ces une denture de bébé chien. Interagir avec votre chien d’une façon qui ajoute les bonnes manières dans son existence de tous les jours prépare le terrain pour l’entraînement futur. par ailleurs, il est plus simple d’ajouter des manières positifs au répertoire de votre bébé chien que de ‘ déséduquer ‘ les attitudes négatifs.Les mauvaises surprises quant au moment où un chiot doit suivre un éducation formel ont évolué pour tenir compte des périodes critiques de socialisation du chien. Les conseils traditionnels suggéraient d’attendre qu’un chiot reçoive une série intégrale de vaccins, mais on contient aujourd’hui que le risque de sous-socialisation pendant cette cruciale période de développement l’emporte de loin sur le risque de maladie éventuelle. Selon l’American Veterinary Society of Animal Behavior, les chiens peuvent débuter les cours de socialisation dès l’âge de sept à huit semaines. Les chiots devraient recevoir au minimum une série de vaccins au minimum sept jours avant le premier cours et un premier vermifuge et devraient être maintenus à jour vis-à-vis des vaccins.Bien qu’il existe de nombreuses techniques animalière, toutes peuvent être classées en deux grandes catégories : les techniques basées sur des théories d’apprentissage et les techniques animalière basées sur l’éthologie canine. Les techniques basées sur les théories de l’apprentissage sont centrées sur la modification du agissement animalière, en accordant moins d’importance au comportement typique de la race canine. Pendant ce temps, les techniques basées sur l’éthologie canine se concentrent sur le comportement naturel spécifique d’un chien, donnant la priorité à l’établissement de hiérarchies de prédominance et accordant moins d’importance aux théories d’apprentissage. Les techniques qui incluent la violence et les abus envers les chiens ne devraient pas être autorisées et ne devraient même pas être considérées dans les techniques très en vogue actuellement de dressage des chiens. Agir délibérément contre le bien-être de notre chien peut avoir des problèmes très graves.pensez qu’un chien reste un animal et qu’il peut avoir des contre sens inattendues voire dangereuses dans certaines situations. Il est donc essentiel de pouvoir le maîtriser. Si vous avez des enfants par exemple ou si vous vous promenez dans un lieu public, être compétente pour maîtriser son chien est important.fondée sur le conditionnement, la méthode du clicker training est spécialement populaire. Elle revient à faire une association dans la tête du chien le bruit du clicker à une récompense. dans cet objectif, il est nécessaire de marquer le moment où votre chien adopte un comportement approprié. Par exemple, si vous lui demandez de s’allonger et qu’il obéit, vous cliquerez et le récompenserez directement avec une gourmandise. La seule difficulté est existant dans le fait de cliquer dans le bon timing. Les atouts : le chien est attentif au dressage et sait que pour être récompensé, il doit adopter le bon agissement. La communication est meilleure entre le chien et son éducateur et il n’y a pas de rapport de puissance. Les contraintes : le chien n’obéit pas à la parole, mais au clicker. Cela peut être problématique dans la vie de tous les jours, car il vous faudra alors toujours avoir votre clicker avec vous.Si vous n’avez pas encore appris à votre chien à vous ignorer mais qu’il ne fait pas pour autant ce que vous retardez de lui, vous avez sûrement un soucis de communication. Si votre chien ne réagit pas à vos directives, il y a de fortes chances qu’il ne comprenne pas un mot de ce que vous lui dîtes. Souvenez-vous que vos directives doivent être simple, exprimés de manière clair et précise. Choisissez des exercices simples pour commencer. En cas de blocage sur un exercice, passez à quelque chose de plus facile et revenez y après. Souvenez-vous aussi que toutes les personnes en contact avec votre chien doivent utiliser le même lexique pour ne pas le perturber.En fin de compte, dresser un chien n’est pas une mince affaire. C’est des cheminement pour apprendre à l’animal à respecter l’autorité de son maître. Ainsi il est conseillé de savoir les meilleures techniques à employer, pour les apprendre très tôt à son animal domestique. Cela veut donc dire lui enseigner de quelle manière obéir aux directives basiques, lui apprendre comment être nettoyée, fonctionner en société, etc. En dehors de ces techniques, les experts donnent aussi des conseils en ce qui concerne la marche à suivre. dans tous les cas, il faut éviter d’être violent ou méchant avec le chien. Le pouvoir du matériel n’est pas non plus à sous-estimer, dans le dressage du chien. Voila donc autant d’éléments à prendre en compte, pour apprendre les bonnes façons à son chien.