Abus et animaux domestiques – Concepts d’éducation canine

4.3 (88%) 28 votes

Bien entraîner son chiot


Éduquer son chien est impératif dès son plus âge : cela pourra vous éviter bien des soucis lors des promenades notamment et pendant la période de socialisation. par ailleurs, travailler discipline permet de améliorer le lien avec votre animal et de aider votre ‘ vie à deux ‘. Loin d’être une tâche bien ennuyante pour lui, apprendre est aussi une réelle origine de bonheur pour le chien, qui aime par nature convenir son éducateur et passer du temps avec lui. Alors autant mettre à profit aisément les instants que vous allez lui consacrer ! Voici quelques conseils pour débuter à bosser son obéissance, et la marche à suivre pour lui apprendre les directives de base, étape dont on ne peut se passer de son dressage : une fois acquis, ils seront un précieux atout pour lui comme pour vous.il y a aujourd’hui 2 écoles en terme d’éducation canine et ce aussi bien chez les comportementalistes que chez les éducateurs canins. La première ( dite classique ) se base sur d’anciennes théories selon lesquelles le chien tente de dominer son éducateur. Par exemple, le chien qui saute, le chien qui vient chercher des caresses, qui met la patte sur votre genou, qui ne veut pas donner un os ou son jouet, chercherait constamment à grimper dans la hiérarchie. Il est, selon cette première groupe scolaire, important de montrer qui est le maître et de dominer l’animal. Les partisans de cette méthode, vont, dès lors, gérer leur programme d’éducation autour de ce principe hiérarchique ( manger avant le chien, faire des exercices de requête, le mettre sur le dos, proscrire l’accès aux fauteuils, etc ). La seconde groupe scolaire ( dite nouvelle ou systémique ) à laquelle, aujourd’hui, nous adhérons totalement, a démontré que les anciennes études étaient basées sur des observations erronées. Des recherches plus récentes démontrent qu’il n’y a pas de lien de prédominance entre 2 espèces différentes. le chien est un animal social avec des codes dans certains cas très différents des nôtres. La méconnaissance de ces codes est réelle origine d’incompréhension réciproque. votre chien recherche surtout la sécurité et à s’intégrer dans la mobile de famille. Certaines techniques de communication spécialisé, permettent de développer une relation basée sur la collaboration et la confiance.Tout le monde n’est pas en accord sur la meilleure manière d’aborder l’éducation canine. Le consensus parmi les formateurs très en vogue actuellement se caractérise par l’utilisation du renforcement concret et permet d’éviter fortement le renforcement et la punition négative. L’idée est qu’un chien est plus susceptible d’obéir systématiquement si sa réaction initiale envers vous n’est pas la peur. Il peut parfois être nécessaire d’être strict si le chien fait quelque chose qui le met en danger, mais tout choc verbal méchant doit toujours être assoupli et suivi d’une attitude positive. Tout comme nous, les chiens sont des entités accessibles. préservez la tête à l’horizontale lorsque vous enseignez, car les chiens peuvent ressentir vos émotions et se comporter donc.Comme vous pouvez vous en douter, aucune technique n’est parfaite. Vous connaissez mieux que quiconque votre animal domestique, donc vous aurez de manière naturelle les techniques qui auront les meilleurs retombées. Le plus populaire est le renforcement positif pour ses retombées bons et élevées et parce qu’il n’est pas gênant pour le chien ( par exemple, nous vous conseillons vivement de ne pas utiliser la punition ou les colliers étrangleurs ). Il se peut que cette méthode de renforcement positif ne soit pas efficiente, et si cela se produit, il est nécessaire de consulter un spécialiste, car il est envisageable que vous ne l’ayez pas mené à bien ou que votre chien apprenne un petit peu plus lentement.Pour commencer le éducation de votre chien il est préférable de débuter dans un endroit calme. Votre chien doit pouvoir demeurer facilement concentré sur vous et sur vos directives, donc évitez les lieux trop agités. Mais une fois qu’un ordre est acquis vous devez pousser le dressage un petit peu plus loin. Changer d’environnement, testez dans un lieu un petit peu plus animée, dans votre jardin, un parc, …Le but est d’habituer votre chien à rester concentré sur vous peu importe l’environnement dans lequel vous habitez.L’entraînement au clicker, une forme courante de renforcement positif, est une méthode simple et efficiente d’entraînement des chiens. Bien qu’il soit toujours possible d’éduquer votre chien exempte de toutes entraînement avec le clicker, beaucoup de gens le trouvent nécessaire. Avec l’entraînement au clicker, vous pouvez facilement et efficacement enseigner à votre chien différentes de commandes et d’astuces de base et avancées. Il est aisé et rapide d’apprendre à dresser votre chien avec le clicker. Certains chiens apprennent à ignorer leurs maîtres. En réalité, ils ne l’apprennent pas seul, c’est le résultat d’un médiocre dressage. Si vous répétez vos directives durant toute la journée et que votre chien ne vous écoute pas, il va apprendre petit à petit que ce que vous dîtes n’a pas grande importance. Pour éviter cela vous devez apprendre à économiser vos ordres. Essayez de dresser votre chien une fois par jour grâce à cette formation : Chien mode d’emploi. Faîtes en sorte que votre chien comprenne que dès que vous donnez un ordre c’est important qu’il l’écoute ( dans certaines situations il en va de sa sécurité, de la votre, celle de votre famille ou de votre entourage ).Si vous n’avez pas encore appris à votre chien à vous ignorer mais qu’il ne fait pas pour autant ce que vous retardez de lui, vous avez sûrement un problème de communication. Si votre chien ne réagit pas à vos ordres, il y a de fortes chances qu’il ne comprenne pas un mot de ce que vous lui dîtes. Souvenez-vous que vos directives doivent être simple, exprimés de manière clair et nette. Choisissez des exercices simples pour débuter. En cas de blocage sur un mouvement, passez à quelque chose de plus simple et revenez y ultérieurement. Souvenez-vous aussi que toutes les personnes en contact avec votre chien doivent utiliser le même lexique pour ne pas le perturber.la plupart des personnes reculent d’horreur devant le mot punition, mais dans les pays de l’éducation canine, cela sous-entend simplement l’acte d’essayer de réduire un agissement. Cela ne veut pas dire être méchant avec votre chien ou lui faire du mal de quelque manière que cela soit. Certaines ‘ punitions ‘ sont acceptables, comme le fait de tourner le dos ou de s’absenter du jeu. De même, tous les renforçateurs ne sont pas acceptables dans l’esprit de la plupart des personnes, comme l’arrêt d’un collier de choc électrique quand votre chien revient dans une limite imaginaire ou arrêt d’aboyer. Cependant, pour façonner et entraîner la conduite de votre chien, il faudra utiliser à la fois des punisseurs et des renforts. C’est à vous de décider comment vous allez vous y prendre et vous devez à coup sûr être conscient que vous devez le faire d’une manière des humains et éthique. Vous ne pouvez pas toujours vanter et renforcer, parfois vous devrez punir, mais en utilisant seulement pauses, des regards sévères et en ignorant les attitudes non voulus. Sachez que les solutions que vous choisissez pour le éducation auront un effet gros sur la passion et la confiance que votre chien vous consacre. en utilisant des solutions humaines et éthiques, votre chien apprendra à se ressentir en sécurité et protégé autour de vous et sera plus disposé à bosser avec vous et à apprendre.