Seine-et-Marne. À Provins, découvrez l'art du fauconnier – Techniques pour éduquer toutou

4.3 (79%) 33 votes

Bien élever son chiot


Dresser votre chien va encore plus loin que lui enseigner à s’asseoir ou à donner la patte. C’est tout un monde de techniques ! l’élevage du chien consiste à lui faire changer petit à petit son comportement pour enlever les comportements indésirables et mettre en avant les bonnes attitudes. Dans une multitude de cas, vous pouvez le payer nous-même, bien que les experts en éducation soient toujours disponibles, si votre chien s’avère être plus délicat à dresser. Et si vous chercher des conseils sur la façon de dresser votre chien, ou en toute simplicité si vous sollicitez votre vétérinaire à ce sujet, vous verrez qu’il est essentiel de se renseigner sur les critères théoriques qui sont derrière chaque méthode. il y a de multiples techniques de chiens, et les connaître peut vous aider à choisir si vous désirez encadrer l’éducation de votre chien dans une plus particulièrement ou au travers d’un mixe de pratiques.il y a aujourd’hui 2 écoles en matière d’éducation canine et ce aussi bien chez les comportementalistes que chez les éducateurs pour chien. La première ( dite classique ) se base sur d’anciennes théories selon lesquelles le chien essaie de dominer son dresseur. Par exemple, le chien qui saute, le chien qui vient chercher des caresses, qui met la patte sur votre genou, qui ne veut pas donner un os ou son jouet, chercherait constamment à monter dans la hiérarchie. Il est, selon cette première école, important de montrer qui est le maître et de dominer l’animal. Les partisans de cette méthode, vont, dès lors, mettre en place leur programme d’éducation autour de ce base hiérarchique ( manger avant le chien, faire des exercices de demande, le mettre sur le dos, proscrire l’accès aux fauteuils, etc ). La seconde école ( dite nouvelle ou systémique ) à laquelle, aujourd’hui, nous adhérons entièrement, a démontré que les anciennes analyses étaient basées sur des observations erronées. Des recherches plus récentes démontrent qu’il n’y a pas de lien de dominance entre 2 espèces différentes. votre chien est un animal social avec des pixels dans certains cas très divers des nôtres. La méconnaissance de ces codes est source d’incompréhension réciproque. le chien cherche surtout la sécurité et à s’intégrer dans la mobile familiale. Certaines techniques de communication particulier, aident à créer une relation basée sur la collaboration et la confiance.Les particularités quant au moment où un bébé chien doit suivre un dressage formel ont évolué pour tenir compte des périodes critiques de socialisation du chien. Les conseils traditionnels suggéraient d’attendre qu’un bébé chien reçoive une série complète de vaccins, mais on inclut à présent que le risque de sous-socialisation durant cette importante période de développement gagne de loin sur le risque de maladie potentielle. Selon l’American Veterinary Society of Animal Behavior, les chiots peuvent commencer les cours de socialisation dès l’âge de sept à 8 semaines. Les chiots devraient recevoir au minimum une série de vaccins au moins sept jours avant le premier cours et un premier vermifuge et devraient être maintenus à jour vis-à-vis des vaccins.Quand les personnes parlent de la formation de chien avec renforcement positif, ils l’appellent parfois la formation positive de chien, la formation de chien exempte de toutes puissance, la formation au clicker, même la formation de chien sur des bases scientifiques. Certains de ces matière se rapportent à une philosophie plus très large de formation de chien aussi bien qu’à une méthode spécifique, et ces questions philosophiques et éthiques sont importantes. Mais le renforcement positif est aussi un terme technique avec une définition spécialisé. Le renforcement concret est un choix très efficiente d’entraîner les chiens ( et autres animaux ). Le renforcement positif revient à ajouter quelque chose immédiatement après irruption d’un comportement qui fait augmenter la fréquence du agissement. Techniquement parlant, le terme se décompose en deux parties. Le renforcement signifie que la conduite continue ou augmente en fréquence. ( Si la conduite a baissé à la place, ce n’est pas un renforcement ). Et concret veut dire que quelque chose est ajouté. Par exemple, vous réclamer au chien de s’asseoir, le chien s’assoit et vous lui donnez une gâterie ( quelque chose est ajouté ). le chien est plus susceptible de s’asseoir la prochaine fois que vous lui posez la question ( le comportement a été renforcé ). Le dressage positif présente une multitude de atouts. Il est très infaillible, autant que le dressage coutumier, et n’a pas besoin de faire à votre chien un moment dur. En fait, cette manière de dresser est plus simple et plus amusante à la fois ; elle encourage même le chien à apprendre par lui-même. de plus, vous n’aurez pas à craindre que le chien développe des peurs : il vous appréciera et vous fera confiance tout en apprenant à bien se comporter. N’est-ce pas la relation que vous convoitez avec votre animal de compagnie ?pensez qu’un chien reste un animal et qu’il peut avoir des monologues inattendues voire redoutables dans certains cas. Il est donc fondamental de pouvoir le maîtriser. Si vous avez des enfants par exemple ou si vous vous promenez dans un lieu public, être compétente pour maîtriser son chien est majeur.L’entraînement au clicker est une forme courante de renforcement concret. Cette méthode d’entraînement simple et infaillible utilise un clicker, qui est une bande de métallique à l’intérieur d’une petite boîte en matière plastique qui génère un son de clic distinct lorsqu’elle est pressée. Le clic est beaucoup plus rapide et distinct que de dire ‘ bon chien ‘ et beaucoup plus efficiente que d’utiliser des gâteries seules. Pour enseigner à un chien la signification du clic, une gâterie est donnée en ligne après le clic. une fois que le chien fait connaître les impressions positifs du cliquetis, le cliquetis lui-même intervient comme un renforcement conditionné. Les sélecteurs se trouvent dans la plupart des grandes animaleries et sont relativement bon marché. Vous pouvez facilement dresser votre chien pour qu’il réagisse au clicker. Vous pourrez ensuite passer à la formation de base et à la formation continue.Si vous servez vous les bonnes techniques d’éducation, votre chien s’instruira en s’amusant. Pour qu’elles soient sérieusement efficaces il est nécessaire de dresser votre chien tous les jours. nL’idéal étant de pratiquer un ou deux exercices par 24h sur une courte durée. Votre chien aura sûrement du mal à rester déterminé les premiers jours, rassurez-vous c’est normal. nN’oubliez pas de l’encourager à chaque fois qu’il vous regarde. Vous verrez qu’une fois que votre chien aura acquis ce réflexe les choses seront de plus en plus faciles pour vous. Avec le temps votre chien sera de plus en plus attentif et de plus en plus longtemps. Vous pourrez ainsi apprendre une infinité de choses à votre chien.dès lors que que votre chien a maîtrisé toutes les bases, vous pouvez prévoir de passer à un niveau plus avancé. Ces challenges aideront votre chien à rester en bonne santé, en forme et stimulé mentalement. par ailleurs, ils vous serviront à améliorer le lien que vous partagez avec votre compagnon animalière. Rappelez-vous que la formation est un process continu. Vous ne serez jamais complètement complet. il est important de continuer à travailler sur l’entraînement d’obéissance tout au long de la vie de votre chien. Les personnes qui apprennent une langue à un jeune âge mais qui cessent de la parler s’hasardent de l’oublier en grandissant. Il en va de même pour votre chien : utilisez-le ou perdez-le. Courir à travers les news et les ordres les plus élémentaires les aidera à demeurer coûts dans l’esprit de votre chien. par ailleurs, c’est une excellente manière de passer du temps avec votre chien.