Pension sur la Drôme – 26250 – Comment éduquer toutou

3.5 (78%) 31 votes

Bien éduquer son chiot


Êtes-vous prêt à débuter le dressage votre chien ou bébé chien ? Un bon entraînement et une bonne socialisation font partie des besoins de base de votre chien. on vous conseille de débuter à dresser votre chien le plus vite possible. Au début, le dressage d’un chien peut être assez complexe, surtout si c’est votre premier chien. La vérité est que dresser votre chien est un très grand projet. Si vous le faites étape par phase, vous trouverez la tâche beaucoup moins intimidante. Voici quelques renseignements pour vous aider à démarrer : Lancez un programme d’obéissance canine : découvrez à établir les fondements de base avant de commencer à dresser votre chien. Renforcement positif : il y a de nombreuses méthodes différentes de dresser un chien, mais la plupart des professionnels canins s’entendent pour dire que la façon positive est la meilleure pour le chien et le dresseur. Entraînez votre chien en se servant de jeux : Entraîner votre chien devrait être amusant ! Tout le monde sait qu’il est plus aisé d’apprendre lorsque l’on s’amuse bien, alors testez d’intégrer des jeux à votre programme d’instruction canin. Six semaines pour un chien bien dressé : par cet échéancier comme guide, vous pouvez enseigner les bases à votre chien en six semaines environ. Besoin d’aide pour le éducation des chiens ? Songez à demander l’aide d’un dompteur de chiens. Essayez des cours accompagné et/ou des leçons publiques.Les chiens sont des élèves enthousiastes dès leur plus jeune âge ( certains éleveurs commencent même la formation de base avec des chiots de cinq semaines seulement ), il n’est donc jamais trop tôt pour débuter la formation. Vous pouvez démarrer du bon pied en lui apprenant les bonnes manières dès le moment où vous le ramenez . Chaque interaction que vous avez avec votre chien est une occasion d’apprentissage, et avec des directives douces, vous pouvez l’aider à comprendre des leçons importantes comme de quelle façon accueillir de nouveaux amis sans sauter, comment attendre tranquillement le dîner et quoi faire avec ces dents de chiot. Interagir avec votre chien d’une façon qui ajoute les bonnes manières dans son existence de tous les jours prépare le terrain pour l’entraînement futur. par ailleurs, il est plus simple d’ajouter des agissements positifs au registre de votre chiot que de ‘ déséduquer ‘ les attitudes négatifs.Les mauvaises surprises quant au moment où un chiot doit suivre un dressage formel ont évolué pour tenir compte des périodes critiques de socialisation du chien. Les conseils traditionnels suggéraient d’attendre qu’un chiot reçoive une série complète de vaccins, mais on inclut à présent que le risque de sous-socialisation durant cette cruciale période de développement l’emporte de loin sur le risque de maladie éventuelle. Selon l’American Veterinary Society of Animal Behavior, les chiens peuvent débuter les cours de socialisation dès l’âge de sept à 8 semaines. Les chiots devraient recevoir au moins une série de vaccins au moins sept jours avant le premier cours et un premier vermifuge et devraient être maintenus à jour vis-à-vis des vaccins.il y a aujourd’hui 2 écoles en terme d’éducation canine et ce aussi bien chez les comportementalistes que chez les éducateurs canins. La première ( dite traditionnelle ) se base sur d’anciennes théories selon lesquelles le chien essaie de dominer son maître. Par exemple, le chien qui saute, le chien qui vient êtes à la recherche de caresses, qui met la patte sur votre genou, qui ne veut pas donner un os ou son jouet, chercherait constamment à monter dans la hiérarchie. Il est, selon cette première école, important de montrer qui est le chef et de dominer l’animal. Les partisans de cette méthode, vont, dès lors, gérer leur programme d’éducation autour de ce idée hiérarchique ( manger avant le chien, faire des exercices de requête, le mettre sur le dos, interdire l’accès aux fauteuils, etc ). La seconde école ( dite nouvelle ou systémique ) à laquelle, aujourd’hui, nous adhérons totalement, a démontré que les anciennes études scientifiques étaient basées sur des observations erronées. Des recherches plus récentes démontrent qu’il n’y a pas de lien de prédominance entre 2 espèces différentes. votre chien est un animal social avec des codes parfois très différents des nôtres. La méconnaissance de ces codes est source d’incompréhension réciproque. le chien cherche surtout la sécurité et à s’intégrer dans la dynamique familiale. Certaines techniques de communication particulier, aident à construire une relation basée sur la collaboration et la confiance.Pour commencer le dressage de votre chien il convient de débuter dans un endroit calme. Votre chien doit pouvoir demeurer facilement concentré sur vous et sur vos ordres, donc évitez les lieux trop agités. Mais une fois qu’un ordre est acquis vous devez pousser le éducation un petit peu plus loin. Changer d’environnement, essayez dans une pièce un peu plus animée, dans votre jardin, un parc, …Le but est d’habituer votre chien à rester déterminé sur vous peu importe l’environnement dans lequel vous vous trouvez.L’entraînement au clicker est une forme courante de renforcement positif. Cette méthode d’entraînement simple et efficiente utilise un clicker, qui est une bande de métallique à l’intérieur d’une petite boîte en plastique qui génère un son de clic distinct lorsqu’elle est pressée. Le clic est beaucoup plus rapide et distinct que de dire ‘ bon chien ‘ et beaucoup plus efficace que d’utiliser des douceurs seules. Pour enseigner à un chien la signification du clic, une friandise est caractéristique sans attente après le clic. une fois que le chien fait connaître les impressions positifs du cliquetis, le cliquetis lui-même agit comme un renforcement conditionné. Les sélecteurs se trouvent dans la plupart des grandes animaleries et sont plutôt bon marché. Vous pouvez facilement dresser votre chien pour qu’il réagisse au clicker. Vous pourrez ensuite passer à la formation de base et à la formation continue.L’entraînement devrait être un bonheur pour vous et votre chien. Certes, il y a souvent des défis à relever dès que vous travaillez à améliorer vos manières, mais si vous vous sentez souvent frustré par votre chien, c’est le bon moment d’avoir d’une contribution. La frustration n’est qu’à quelques degrés de la colère et vous ne serez certainement pas en mesure de réaliser des progrès en essayant d’entraîner votre chien quand vous vous sentez gêné. Vous devriez également prévoir de recourir à un professionnel si votre chien présente un comportement qui vous rend nerveux ( comme grogner ou mordiller ), surtout si vous avez de jeunes enfants . Il est plus sûr de débuter à modifier l’attitude avec un professionnel lorsqu’un chien commence à montrer des agissements gênants plutôt que d’attendre qu’ils prennent racine.En fin de compte, dresser un chien n’est pas une mince affaire. C’est un ensemble de cheminement pour apprendre à la bête à respecter l’autorité de son éducateur. Ainsi il est recommandé de savoir les meilleures techniques à employer, pour les apprendre très tôt à son animal domestique. Cela veut donc dire lui enseigner de quelle manière obéir aux ordres basiques, lui apprendre de quelle façon être saine, se comporter en société, etc. En dehors de ces techniques, les experts donnent aussi des conseils en ce qui concerne la marche à suivre. de toute manière, il faut éviter d’être méchant ou méchant avec le chien. Le pouvoir du matériel n’est pas non plus à sous-estimer, dans le éducation du chien. Voila donc autant d’éléments à prendre en compte, pour apprendre les bonnes façons à son chien.