CONSEILS. Qu'en est-il du collier de chien électronique? – Méthode pour élever toutou

3.7 (79%) 27 votes

Comment éduquer son chien


Dresser un chien consiste surtout à conditionner l’animal à tenter des exercices répétitifs dans un cadre assez varié comme par exemple « assis », « couché », ‘ pas bouger ‘, ‘ donner la patte ‘, ‘ apporter ‘, ‘ pister ‘, … sur ordre de son maître. Il est possible de dresser un chien comme chien guide d’aveugle, chien de secours, chien détecteur de drogue, chien d’intervention, chien de concours, … l’élevage utilise des techniques plus ou moins amicales en fonction des dresseurs. Ces exercices peuvent aussi s’apprendre dans une école d’instruction, aussi appelée centre de dressage ou aussi club d’éducation canine ou club de espèce. Mais attention ! l’éducation accomplie avec des techniques inadaptées ne permet pas d’établir une relation de confiance et a souvent des sensations pernicieux. Les chiens sont des animaux astucieux et la plupart d’entre eux adorent apprendre, alors l’entraînement peut être un excellent moyen de les empêcher de s’ennuyer.Toute formation devrait être basée sur des récompenses. Donner à votre chien quelque chose qu’il aime sérieusement, comme de la nourriture, des jouets ou des compliments lorsqu’il montre un agissement spécifique sous-entend qu’il est plus susceptible de le renouveler. Il est important de savoir ce que votre chien adore sérieusement et quelles sont ses choses préférées. Les confiseries favorites sont souvent de petites parties de viande ou de fromage. Plus la récompense est élevée, plus votre chien appréciera l’entraînement et l’apprentissage. Les meilleurs conseils d’entraînement. Commencez toujours les leçons pour de nouveaux tours dans une zone tranquille de votre logement, loin de toute distraction. Divisez l’entraînement en séances courtes mais régulières pour que votre chien ne soit pas submergé. Soyez patient, tout comme nous, les chiens apprennent tous à des rythmes divers, alors ne vous inquiétez pas si votre chien ne ramasse pas les choses immédiatement. Terminez toujours par quelque chose que votre chien sait, pour que la séance se termine positivement. Amusez-vous bien !Tout le monde n’est pas de votre avis sur la meilleure façon d’aborder l’éducation canine. Le consensus parmi les formateurs très en vogue actuellement se distingue par l’utilisation du renforcement concret et écarte grandement le renforcement et la punition négative. L’idée est qu’un chien est plus susceptible d’obéir systématiquement si sa réaction initiale envers vous n’est pas la peur. Il peut parfois être nécessaire d’être rigoureux si le chien fait quelque chose qui le met en danger, mais tout choc verbal violent doit toujours être assoupli et suivi d’une attitude positive. Tout comme nous, les chiens sont des entités sensibles. gardez la tête à l’horizontale quand vous enseignez, car les chiens peuvent ressentir vos émotions et se comporter de ce fait.Quand les personnes parlent de la formation de chien avec renforcement concret, ils l’appellent dans certains cas la formation positive de chien, la formation de chien exempte de toutes force, la formation au clicker, même la formation de chien sur des bases scientifiques. Certains de ces termes se ramènent à une philosophie plus très large de formation de chien aussi bien qu’à une méthode spécialisé, et ces interrogations philosophiques et éthiques sont importantes. Mais le renforcement positif est aussi un terme technique avec une définition spécifique. Le renforcement concret est un choix très infaillible d’entraîner les chiens ( et autres animaux ). Le renforcement positif revient à ajouter quelque chose en direct après l’apparition d’un agissement qui fait augmenter la fréquence du agissement. Techniquement parlant, le terme se décompose en deux parties. Le renforcement veut dire que le comportement se poursuit ou augmente en fréquence. ( Si la conduite a baissé à la dimension, ce n’est pas un renforcement ). Et positif signifie que quelque chose est ajouté. Par exemple, vous demandez au chien de s’asseoir, le chien s’assoit et vous lui donnez une gâterie ( quelque chose est ajouté ). le chien est plus susceptible de s’asseoir la prochaine fois que vous lui posez la question ( la conduite a été renforcé ). Le dressage positif présente de nombreux atouts. Il est très efficiente, autant que le dressage traditionnel, et n’a pas besoin de faire à votre chien un moment difficile. En fait, cette façon de dresser est plus simple et plus amusante à la fois ; elle encourage même le chien à apprendre par lui-même. de plus, vous n’aurez pas à craindre que le chien développe des peurs : il vous appréciera et vous fera confiance tout en apprenant à bien se comporter. N’est-ce pas la relation que vous convoitez avec votre animal domestique ?Pour encourager votre chien lorsqu’il se comporte convenablement, vous devez le récompenser. Mais attention si vous souhaitez que votre chien fasses le lien entre la récompense et ce qu’il vient de faire vous n’avez que quelques instants pour lui apporter. Si votre chien s’assoie quand vous lui réclamer inefficace de cavaler à pour aller lui essayer une sucrerie ce sera trop tard. Pour dresser son chien il faut être prêt et le récompenser dans la seconde !Le clicker training est la méthode la plus populaire du moment. Les éducateurs pour les toutous la considèrent comme la plus non discriminante à la fois pour l’heureux acquéreur et l’animal. Cette méthode de dressage consiste en l’utilisation d’une langue métallique. Celle-ci émet un clic chaque fois qu’elle est manipulée. Ce bourdonnement rétribution les bonnes actions du chien. Pour que la technique soit efficace, elle se doit d’être complétée d’une rétribution physique. La récompense peut être alimentaire ou drôle. Cependant, le but reste toutefois de la supprimer sur le long terme. La technique du clicker paraît récolter le cautionnement des éducateurs et des propriétaires. néanmoins, elle doit être utilisée avec prudence chez les très jeunes chiots et les chiens qui ont l’ouïe sensible.Si vous n’avez pas encore appris à votre chien à vous ignorer mais qu’il ne fait pas pour autant ce que vous attendez de lui, vous avez sûrement un problème de communication. Si votre chien ne réagit pas à vos ordres, il y a de fortes chances qu’il ne comprenne pas un mot de ce que vous lui dîtes. Souvenez-vous que vos ordres doivent être simple, exprimés de manière clair et précise. Choisissez des exercices simples pour commencer. En cas de blocage sur un mouvement, passez à quelque chose de plus facile et revenez y ultérieurement. Souvenez-vous aussi que toutes les personnes en contact avec votre chien doivent utiliser le même lexique pour ne pas le perturber.En fin de compte, dresser un chien n’est pas une svelte affaire. C’est un ensemble de cheminement pour apprendre à la bête à respecter l’autorité de son dresseur. Ainsi il est conseillé de savoir les meilleures techniques à employer, pour les apprendre très tôt à son animal de compagnie. Cela veut donc dire lui enseigner comment obéir aux directives basiques, lui apprendre de quelle façon être propre, fonctionner en société, etc. En dehors de ces techniques, les experts donnent aussi des conseils en ce qui concerne la marche à suivre. de toute manière, il faut éviter d’être méchant ou méchant avec le chien. Le pouvoir du matériel n’est pas non plus à sous-estimer, dans le dressage du chien. Voila donc autant d’éléments à connaître, pour apprendre les bonnes façons à son chien.