► Combien de mots les chiens peuvent-ils retenir? – Dresser efficacement son chien

3.6 (76%) 32 votes

Gérer son jeune chien au jour le jour


Dresser un chien consiste surtout à conditionner l’animal à découvrir des exercices répétitifs dans un contexte assez varié comme par exemple « assis », « couché », ‘ pas bouger ‘, ‘ donner la patte ‘, ‘ apporter ‘, ‘ pister ‘, … sur ordre de son dresseur. Il est possible de dresser un chien comme chien guide d’aveugle, chien d’aide, chien détecteur de drogue, chien d’intervention, chien de concours, … l’élevage utilise des techniques plus ou moins cordiales en utilisation des dresseurs. Ces exercices peuvent aussi s’apprendre dans une école de dressage, aussi appelée centre ou bien encore club d’éducation canine ou club de espèce. Mais attention ! l’éducation accomplie avec des techniques inadaptées ne permet pas d’établir une relation de confiance et a souvent des impressions pernicieux. Les chiens sont des animaux judicieux et la plupart d’entre eux adorent apprendre, alors l’entraînement peut être le meilleur moyen de les empêcher de s’ennuyer.Toute formation devrait être basée sur des récompenses. Donner à votre chien quelque chose qu’il adore véritablement, comme de l’alimentation, des poupées ou des compliments lorsqu’il montre un comportement spécifique sous-entend qu’il est plus susceptible de le refaire. Il est essentiel de savoir ce que votre chien préfère véritablement et quelles sont ses choses préférées. Les douceurs préférées sont souvent de petites pièces de viande ou de pain. Plus la récompense est forte, plus votre chien appréciera l’entraînement et l’apprentissage. Les meilleurs conseils d’entraînement. Commencez toujours les leçons pour de nouveaux tours dans une zone tranquille de votre logement, loin de toute distraction. Divisez l’entraînement en sessions courtes mais fréquentes pour que votre chien ne soit pas submergé. Soyez patient, tout comme nous, les chiens apprennent tous à des rythmes différents, alors ne vous inquiétez pas si votre chien ne ramasse pas les choses tout de suite. Terminez toujours par quelque chose que votre chien sait, pour que la session se termine positivement. Amusez-vous bien !Tout le monde n’est pas de votre avis sur la meilleure façon d’aborder l’éducation canine. Le consensus parmi les formateurs modernes se distingue par l’utilisation du renforcement positif et écarte fortement le renforcement et la punition négative. L’idée est qu’un chien est plus susceptible d’obéir systématiquement si sa réaction initiale envers vous n’est pas la crainte. Il peut dans certains cas être nécessaire d’être rigoureux si le chien fait quelque chose qui le met en danger, mais tout choc verbal violent doit toujours être assoupli et suivi d’une attitude positive. Tout comme nous, les chiens sont des créatures sensibles. gardez la tête à l’horizontale dès que vous enseignez, car les chiens peuvent ressentir vos émotions et réagir en conséquence.par ailleurs en plus d’études récentes prouvent que le renforcement positif des chiens est beaucoup plus efficace et, finalement, plus fructueux que le dressage impliquant la domination et la punition. Certaines de ces analyses ont même démontré que la formation impliquant une punition créait en fait d’autres attitudes questions – avec certitude un rendu qu’aucun gardien de chien n’a délibérément cherché à atteindre. Une étude intitulée ‘ De l’importance de la cohérence dans la formation des chiens ‘ a été menée à l’Université de Southampton au Royaume-Uni et à l’Université des sciences de la vie en Norvège. Il a été publié dans le Journal of Veterinary Behavior : Applications cliniques et recherche en mai 2007. Le but de l’étude était de mesurer si la punition était un outil vecteur de risque pour les attitudes problématiques, et l’effet combiné sur l’obéissance et les réactions problématiques spécifiques de la récompense, de la punition, des attitudes et de la structure des règles. La structure des règles est définie comme la permissivité par rapport à la détermination et la cohérence dans l’application des règles. L’étude a montré que la punition est en corrélation négative avec discipline et positive avec les problèmes d’entraînement. La structure des règles, y compris la constance des propriétaires, était associée à des niveaux plus élevés d’obéissance et à moins de problèmes d’entraînement. Dans une autre étude menée à l’Université de Bristol au Royaume-Uni et publiée dans le Journal of Veterinary Behavior de septembre-octobre 2008 : Applications cliniques et recherche, les résultats montrent que les chiens éduqués uniquement avec un renforcement concret présentaient moins de réactions questions. de plus, les chiens dont le possesseur a eu recours à la punition à l’entraînement étaient beaucoup plus peuvent montrer une réaction de crainte aux autres chiens.il existe quelques commandes de base pour le éducation des chiens et des aides que chaque chien devrait connaître. Les commandes de base donnent une structure à votre chien. de plus, elles peuvent vous assister à survivre les problèmes courants de comportement canine et à assurer la sécurité de votre chien. Quoi de plus prenant que de montrer les astuces de location de votre chien ? ! Les tours d’éducation sont une excellente manière de faire passer votre chien à un niveau supérieur et de lui donner une stimulation mentale.basée sur le conditionnement, la méthode du clicker training est spécialement célèbre. Elle se résume à associer dans la tête du chien le bruit du clicker à une récompense. dans cet objectif, il suffit de marquer le moment où votre chien adopte un agissement approprié. Par exemple, si vous lui réclamer de s’allonger et qu’il obéit, vous cliquerez et le récompenserez sans attente avec une friandise. La seule difficulté réside dans le fait de cliquer au bon moment. Les atouts : le chien est attentif au éducation et sait que pour être récompensé, il doit adopter le bon comportement. La communication est meilleure entre le chien et son maître et il n’y a pas de rapport de force. Les problème technique : le chien n’obéit pas à la parole, mais au clicker. Cela peut être problématique dans la vie quotidienne, car il vous faudra alors toujours avoir votre clicker avec vous.Si vous n’avez pas encore appris à votre chien à vous ignorer mais qu’il ne fait pas pour autant ce que vous attendez de lui, vous avez sûrement un problème de communication. Si votre chien ne réagit pas à vos ordres, il y a de fortes probabilités qu’il ne comprenne pas un mot de ce que vous lui dîtes. Souvenez-vous que vos ordres doivent être simple, exprimés de manière clair et précise. Choisissez des exercices simples pour commencer. En cas de blocage sur un mouvement, passez à quelque chose de plus simple et revenez y dans les semaines à venir. Souvenez-vous aussi que toutes les personnes en contact avec votre chien doivent utiliser le même vocabulaire pour ne pas le perturber.il y a de nombreuses techniques pour apprendre à dresser son chien. Si certaines sont énergiques, d’autres, par contre, sont irrespectueuses de l’animal et parfois même redoutables. dans tous les cas, quelle que soit la technique que vous allez choisir pour votre compagnon, vous devez vous efforcer d’effectuer l’entraînement dans l’harmonie et le respect. Votre animal est votre partenaire, pas votre ennemi.