☢ canine club gironde 33 – Entraînez efficacement votre chien – Dresser efficacement son chien

4.2 (76%) 20 votes

Techniques d’apprentissage pour jeune chien


Dresser un chien consiste surtout à conditionner l’animal à tenter des exercices répétitifs dans un contexte assez varié comme « assis », « couché », ‘ pas bouger ‘, ‘ donner la patte ‘, ‘ apporter ‘, ‘ pister ‘, … sur ordre de son éducateur. Il est envisageable de dresser un chien en tant que chien guide d’aveugle, chien d’assistance, chien détecteur de drogue, chien d’intervention, chien de concours, … l’éducation utilise des techniques assez gentilles selon les dresseurs. Ces exercices peuvent aussi s’apprendre dans une groupe scolaire d’instruction, aussi appelée centre d’instruction ou encore club d’éducation canine ou club de race. Mais attention ! l’éducation réalisée avec des techniques inadaptées ne permet pas d’établir une relation de confiance et a souvent des sensations pernicieux. Les chiens sont des animaux intelligents et la plupart d’entre eux apprécient apprendre, alors l’entraînement peut être le meilleur moyen de les empêcher de s’ennuyer.Toute formation devrait être basée sur des récompenses. Donner à votre chien quelque chose qu’il aime sérieusement, comme de la nourriture, des bibelots ou des compliments lorsqu’il montre un agissement spécifique veut dire qu’il est plus susceptible de le renouveler. Il est important de savoir ce que votre chien kiffe réellement et quelles sont ses choses préférées. Les gourmandises préférées sont souvent de petits bouts de viande ou de fromage. Plus la rétribution est élevée, plus votre chien appréciera l’entraînement et l’apprentissage. Les meilleurs conseils d’entraînement. Commencez toujours les leçons pour de nouveaux tours dans un endroit tranquille de votre maison, loin de toute distraction. Divisez l’entraînement en sessions courtes mais fréquentes pour que votre chien ne soit pas submergé. Soyez patient, tout comme nous, les chiens apprennent tous à des rythmes divers, alors ne vous inquiétez pas si votre chien ne ramasse pas les choses dès le début. Terminez toujours par quelque chose que votre chien sait, pour que la séance se termine positivement. Amusez-vous bien !Les mauvaises surprises quant au moment où un bébé chien doit suivre un dressage formel ont changé pour tenir compte des périodes critiques de socialisation du chien. Les conseils traditionnels suggéraient d’attendre qu’un chiot reçoive une série complète de vaccins, mais on inclut désormais que le risque de sous-socialisation pendant cette importante période de développement l’emporte de loin sur le risque de maladie potentielle. Selon l’American Veterinary Society of Animal Behavior, les chiens peuvent commencer les cours de socialisation dès l’âge de sept à huit semaines. Les chiots devraient recevoir au minimum une série de vaccins au moins sept jours avant le premier cours et un premier vermifuge et devraient être maintenus à jour vis-à-vis des vaccins.par ailleurs en plus d’études récentes prouvent que le renforcement concret des chiens est beaucoup plus infaillible et, en quelque sorte, plus fructueux que le éducation impliquant la domination et la punition. Certaines de ces analyses ont même prouvé que la formation impliquant une punition créait en fait d’autres comportements problématiques – sans aucun doute un résultat qu’aucun gardien de chien n’a délibérément cherché à atteindre. Une étude intitulée ‘ De l’importance de la cohérence dans la formation des chiens ‘ a été réalisée à l’Université de Southampton au Royaume-Uni et à l’Université des sciences de la vie en Norvège. Il a été mis en ligne dans le Journal of Veterinary Behavior : Applications cliniques et recherche en mai 2007. Le but de l’étude était de déterminer si la punition était un facteur de risque pour les manières problématiques, et l’effet combiné sur l’obéissance et les comportements questions spécifiques de la rétribution, de la punition, des attitudes et de la structure des règles. La structure des règles est définie comme la permissivité par rapport à la rigueur et la cohérence dans l’application des règles. L’étude a montré que la punition est en corrélation négative avec l’obéissance et positive avec les problèmes d’entraînement. La structure des règles, y compris la constance des propriétaires, était associée à des type plus élevés d’obéissance et à moins de problèmes d’entraînement. Dans une autre étude menée à l’Université de Bristol au Royaume-Uni et publiée dans le Journal of Veterinary Behavior de septembre-octobre 2008 : Applications cliniques et recherche, les retombées prouvent que les chiens dressés uniquement avec un renforcement positif présentaient moins de attitudes problématiques. de plus, les chiens dont l’heureux acquéreur a eu recours à la punition à l’entraînement étaient beaucoup plus peuvent montrer une réaction de crainte aux autres chiens.Rappelez-vous que vous aurez besoin de passer quelques minutes chaque jour pour former votre chien, communes environnantes dix minutes. préférez des mots simples que le chien comprend en direct et faites-lui un rappel des commandes et astuces qu’il a déjà apprises, en y ajoutant une nouvelle. enfin, songez à la qualité de son environnement son éducation. le chien est plus aisément distrait s’il se trouve entouré par des stimuli. Par conséquent, n’essayez pas de le dresser dans un parc. Cela risquerait d’être très énervant pour vous de voir de quelle façon il va trotter après d’autres chiens au lieu d’observer vos instructions. Comme la patience est la clé dans la formation de votre chien, il convient de le dresser dans un endroit serein comme dans votre habitation.basée sur le conditionnement, la méthode du clicker training est spécialement classique. Elle consiste à faire une association dans la tête du chien le bruit du clicker à une rétribution. dans cet objectif, il faut simplement marquer le moment où votre chien adopte un agissement approprié. Par exemple, si vous lui réclamer de se coucher et qu’il obéit, vous cliquerez et le récompenserez en direct avec une douceur. La seule difficulté se trouve dans le fait de cliquer dans le bon timing. Les atouts : le chien est attentif au dressage et sait que pour être récompensé, il doit adopter le bon comportement. La communication est meilleure entre le chien et son maître et il n’y a pas de rapport de force. Les problème technique : le chien n’obéit pas à la voix, mais au clicker. Cela peut être problématique dans la vie de tous les jours, car il vous faudra alors toujours avoir votre clicker avec vous.L’entraînement devrait être un bonheur pour vous et votre chien. Certes, il y a souvent des challenges à relever quand vous travaillez à améliorer vos manières, mais si vous vous sentez souvent frustré par votre chien, c’est le bon moment de profiter de d’une aide. La frustration n’est qu’à quelques degrés de la colère et vous ne serez à tous les coups pas en mesure de réaliser des progrès en essayant d’entraîner votre chien dès que vous vous sentez gêné. Vous devriez aussi installer de solliciter un professionnel si votre chien présente un agissement qui vous rend nerveux ( comme grogner ou mordiller ), surtout si vous avez de jeunes enfants à la maison. Il est plus sûr de débuter à modifier le comportement avec un professionnel lorsqu’un chien commence à montrer des comportements incommodant en l’occurrence que d’attendre qu’ils prennent racine.il y a de nombreuses techniques pour apprendre à dresser son chien. Si certaines sont efficaces, d’autres, par contre, sont irrespectueuses de l’animal et dans certains cas même dangereuses. de toute manière, quelle que soit la technique que vous allez choisir pour votre compagnon, vous devez vous efforcer de réaliser l’entraînement dans l’harmonie et le respect. Votre animal est votre partenaire, pas votre ennemi.