⚠ Belle maman, ma soumise … (1) – Dresser son chien en douceur

4.7 (96%) 29 votes

Comment éduquer son chien


Dresser un chien consiste surtout à conditionner l’animal à réaliser des exercices répétitifs dans un contexte plus ou moins varié comme « assis », « allongé », ‘ pas bouger ‘, ‘ donner la patte ‘, ‘ apporter ‘, ‘ pister ‘, … sur ordre de son éducateur. Il est envisageable de dresser un chien comme chien guide d’aveugle, chien d’aide, chien détecteur de drogue, chien d’intervention, chien de concours, … l’élevage utilise des techniques plus ou moins gentilles en utilisation des dresseurs. Ces exercices peuvent aussi s’apprendre dans une groupe scolaire de dressage, aussi appelée centre d’éducation ou aussi club d’éducation canine ou club de espèce. Mais attention ! le dressage réalisée avec des techniques inadaptées ne permet pas d’établir une relation de confiance et a souvent des effets pernicieux. Les chiens sont des animaux intelligents et la plupart d’entre eux adorent apprendre, alors l’entraînement peut être un excellent moyen de les empêcher de s’ennuyer.il y a aujourd’hui 2 écoles en matière d’éducation canine et ce aussi bien chez les comportementalistes que chez les éducateurs pour chien. La première ( dite classique ) se base sur d’anciennes théories selon lesquelles le chien essaie de dominer son maître. Par exemple, le chien qui saute, le chien qui vient voulez profiter des caresses, qui met la patte sur votre genou, qui ne veut pas donner un os ou son jouet, chercherait constamment à grimper dans la hiérarchie. Il est, selon cette première école, important de montrer qui est le chef et de dominer l’animal. Les partisans de cette méthode, vont, dès lors, organiser leur programme d’éducation autour de ce principe hiérarchique ( manger avant le chien, faire des exercices de soumission, le mettre sur le dos, interdire l’accès aux fauteuils, etc ). La seconde groupe scolaire ( dite nouvelle ou systémique ) à laquelle, aujourd’hui, nous adhérons entièrement, a prouvé que les anciennes études scientifiques étaient basées sur des observations erronées. Des recherches plus récentes démontrent qu’il n’y a pas de lien de prédominance entre 2 espèces différentes. le chien est un animal social avec des tags dans certains cas très différents des nôtres. La méconnaissance de ces codes est source d’incompréhension partagée. le chien cherche surtout la sécurité et à s’intégrer dans la dynamique de famille. Certaines techniques de communication particulier, aident à créer une relation basée sur la collaboration et la confiance.Pendant des années, les chiens ont tenu des rôles importants aux côtés des personnes. malgré que la plupart des chiens mènent une vie facile en tant qu’animaux domestiques, beaucoup d’entre eux font leur part du travail pour peser un peu plus dans la . Aujourd’hui, plus que jamais, les chiens ont une diversité de tâches qu’ils peuvent être entraînés à faire pour aider les humains. Les chiens ont d’abord été domestiqués depuis loups il y a entre 27 000 et 40 000 ans. Tout au long de l’histoire, ils ont été élevés de façon sélective pour différentes tâches. Les Huskies ont été sélectionnés pour leur robe grasse, leur corps solide et leur sensationnel résistance. le chien à petit gabarit était utilisé pour courir sur une roue. D’autres lignées ont été sélectionnées pour leur intelligence et leur aptitude à l’entraînement. Alors que de nombreux chiens sont encore employés comme chasseurs, éleveurs et transporteurs, de nouvelles possibilités de travail sont apparues avec le changement d’époque. Les autorités utilisent le sens aigu de l’odorat des chiens pour détecter certaines substances qui pourraient être cachées aux regards indiscrets. Certaines études scientifiques ont montré que les chiens être qualifié de ressentir différentes maladies. nnDe plus en plus de gens trouvent une aide rare près des animaux d’assistance. Ces chiens suivent un exercice rigoureux aux côtés de leurs maîtres pour apprendre à les aider en cas de besoin. Ces chiens sont parmi les travailleurs les plus acharnés et sont dressés à des type quasi militaires. Même si un chien n’est pas dressé pour être un animal de travail professionnel comme un chien de secours ou un chien de police K-9, les chiens peuvent encore faire beaucoup de bien à leurs compagnons hommes. de nombreuses personnes souffrant d’incapacités mineures ou de limitations financières trouvent du réconfort dans les animaux de soutien affectif, dont la simple présence est utile à leur maître-chien. Ce n’est pas parce qu’un chien n’est pas enregistré sous un titre professionnel ou semi-professionnel qu’il n’est pas spécial. certains des chiens sont curieux de nature et capables d’apprendre et de travailler à nos côtés. Si la plus grande performance de Spot est d’appliquer des high-fives sur commande ( ou de faire preuve de beaucoup d’intelligence en général ), cela vaut quand même la peine d’être noté.il y a aujourd’hui 2 écoles en matière d’éducation canine et ce aussi bien chez les comportementalistes que chez les éducateurs consacrés au chien. La première ( dite classique ) se base sur d’anciennes théories selon lesquelles le chien tente de dominer son maître. Par exemple, le chien qui saute, le chien qui vient êtes à la recherche de caresses, qui met la patte sur votre genou, qui ne veut pas donner un os ou son jouet, chercherait constamment à grimper dans la hiérarchie. Il est, selon cette première groupe scolaire, important de montrer qui est le chef et de dominer l’animal. Les partisans de cette méthode, vont, dès lors, mettre en place leur programme d’éducation autour de ce idée hiérarchique ( manger avant le chien, réaliser des exercices de requête, le mettre sur le dos, interdire l’accès aux fauteuils, etc ). La seconde groupe scolaire ( dite nouvelle ou systémique ) à laquelle, aujourd’hui, nous adhérons complètement, a prouvé que les anciennes études scientifiques étaient basées sur des observations erronées. Des recherches plus récentes démontrent qu’il n’y a pas de lien de dominance entre 2 espèces différentes. le chien est un animal social avec des tags parfois très divers des nôtres. La méconnaissance de ces codes est réelle origine d’incompréhension partagée. le chien recherche surtout la sécurité et à s’intégrer dans la mobile de famille. Certaines techniques de communication spécialisé, permettent de construire une relation basée sur la collaboration et la confiance.Rappelez-vous que vous aurez besoin de passer quelques minutes chaque jour pour constituer votre chien, villes voisines 10 minutes. choisissez des mots simples que le chien inclut en direct et faites-lui un rappel des commandes et trucs qu’il a déjà apprises, en y ajoutant une nouvelle. pour terminer, songez à la qualité de son environnement son éducation. le chien est plus facilement distrait s’il se trouve entouré par des stimuli. Par conséquent, n’essayez pas de le dresser sur un terrain. Cela risquerait d’être très énervant pour vous de voir comment il va trotter après d’autres chiens au lieu d’observer vos indications. Comme la patience est la clé dans la formation de votre chien, il est nécessaire de le dresser dans un endroit serein comme dans votre habitation.L’entraînement au clicker est également basé sur le conditionnement de l’opérateur et repose fortement sur les mêmes principes que le renforcement positif. En fait, l’entraînement au clicker peut être regroupé comme une méthode de renforcement concret, surtout que comme sa propre forme d’entraînement. Il repose sur l’utilisation d’un dispositif pour faire un bruit léger rapide et aigu, tel qu’un sifflet ou, comme son nom l’indique, un clicker pour appuyer sur le fait que à un chien quand un comportement recherché est accompli. L’avantage de l’utilisation du clicker training est qu’il signale le moment exact où l’attitude désiré est terminé et exactement ce qui est récompensé. Les entraîneurs peuvent ensuite utiliser le clicker pour façonner de nouveaux réactions et rajouter des commandes verbales. premièrement, le chien doit être conditionné pour savoir qu’un clic veut dire qu’une rétribution arrive. votre chien peut alors associer un comportement à un clic et une rétribution. pour terminer, le commandement verbal peut être introduit pour constituer une nouvelle association. nnC’est une excellente méthode pour apprendre de nouvelles trucs, et elle peut aider à façonner les bases en tâches plus complexes. De nombreux formateurs professionnels utilisent cette méthode. Bien qu’il soit excellent pour apprendre de nouveaux réactions, l’entraînement au clicker n’est pas forcément bien approprié pour ralentir les attitudes non voulus. Utilisé avec d’autres méthodes d’entraînement, il peut être très efficace afin de s’assurer que vous avez un toutou bien entraîné et bien cher.L’entraînement devrait être un contentement pour vous et votre chien. Certes, il y a souvent des challenges à relever lorsque vous travaillez à améliorer vos façons, mais si vous vous sentez souvent frustré par votre chien, c’est le bon moment d’obtenir d’une contribution. La frustration n’est qu’à quelques degrés de la colère et vous ne serez sans l’ombre d’un doute pas en mesure de faire des progrès en essayant d’entraîner votre chien lorsque vous vous sentez gêné. Vous devriez également envisager de recourir à un professionnel si votre chien présente un comportement qui vous rend nerveux ( comme grogner ou mordiller ), surtout si vous avez de jeunes enfants à la maison. Il est plus sûr de débuter à modifier la conduite avec un professionnel lorsqu’un chien commence à montrer des réactions gênants surtout que d’attendre qu’ils prennent racine.En fin de compte, dresser un chien n’est pas une mince affaire. C’est un ensemble de cheminement pour apprendre à l’animal à respecter l’autorité de son dresseur. Ainsi il convient de prendre connaissance les meilleures techniques à employer, pour les apprendre très tôt à son animal domestique. Cela veut donc dire lui enseigner de quelle manière obéir aux ordres basiques, lui apprendre comment être saine, marcher en société, etc. En dehors de ces techniques, les experts donnent aussi des conseils en ce qui concerne la marche à suivre. dans tous les cas, il faut éviter d’être violent ou méchant avec le chien. Le pouvoir du matériel n’est pas non plus à sous-estimer, dans le éducation du chien. Voila donc autant d’éléments à connaître, pour apprendre les bonnes manières à son chien.