6 conseils pour l'arrêter – Dresser son chien en douceur

3.8 (94%) 24 votes

Techniques d’apprentissage pour jeune chien


Éduquer son chien est primordial dès son plus âge : cela pourra vous éviter bien des soucis lors des sorties notamment et la période de socialisation. par ailleurs, bosser discipline permet de améliorer le lien avec votre animal et de faciliter votre ‘ vie à deux ‘. Loin d’être une corvée pour lui, apprendre est aussi une réelle origine de bonheur pour le chien, qui préfère par nature plaire son éducateur et passer du temps avec lui. Alors autant mettre à profit intelligemment les instants que vous allez lui consacrer ! Voici quelques conseils pour commencer à travailler son obéissance, et la marche à suivre pour lui apprendre les ordres de base, étape dont on ne peut se passer de son éducation : une fois acquis, ils seront un précieux atout pour lui comme pour vous.il existe aujourd’hui 2 écoles en terme d’éducation canine et ce aussi bien chez les comportementalistes que chez les éducateurs pour chien. La première ( dite classique ) se base sur d’anciennes théories selon lesquelles le chien tente de dominer son éducateur. Par exemple, le chien qui saute, le chien qui vient voulez profiter des caresses, qui met la patte sur votre genou, qui ne veut pas donner un os ou son jouet, chercherait constamment à monter dans la hiérarchie. Il est, selon cette première école, important de montrer qui est le chef et de dominer l’animal. Les partisans de cette méthode, vont, dès lors, mettre en place leur programme d’éducation autour de ce principe hiérarchique ( manger avant le chien, faire des exercices de soumission, le mettre sur le dos, proscrire l’accès aux fauteuils, etc ). La seconde groupe scolaire ( dite nouvelle ou systémique ) à laquelle, aujourd’hui, nous adhérons complètement, a prouvé que les anciennes études étaient basées sur des observations erronées. Des recherches plus récentes démontrent qu’il n’y a pas de lien de dominance entre 2 espèces différentes. le chien est un animal social avec des codes dans certains cas très différents des nôtres. La méconnaissance de ces codes est réelle origine d’incompréhension réciproque. votre chien cherche surtout la sécurité et à s’intégrer dans la dynamique de famille. Certaines techniques de communication particulier, aident à créer une relation basée sur la collaboration et la confiance.Tout le monde n’est pas de votre avis sur la meilleure manière d’aborder l’éducation canine. Le consensus parmi les formateurs modernes se distingue par l’utilisation du renforcement concret et réduit fortement le renforcement et la punition négative. L’idée est qu’un chien est plus susceptible d’obéir systématiquement si sa réaction initiale envers vous n’est pas la peur. Il peut dans certains cas être nécessaire d’être strict si le chien fait quelque chose qui le met en danger, mais tout choc verbal violent doit toujours être assoupli et suivi d’une attitude positive. Tout comme nous, les chiens sont des créatures accessibles. préservez la tête à l’horizontale quand vous enseignez, car les chiens peuvent ressentir vos émotions et agir de ce fait.Comme vous pouvez vous en douter, aucune technique n’est parfaite. Vous connaissez mieux que quiconque votre animal de compagnie, donc vous obtiendrez de manière naturelle les techniques qui auront les meilleurs résultats. Le plus populaire est le renforcement concret pour ses retombées bons et adaptés et parce qu’il n’est pas désagréable pour le chien ( par exemple, nous vous recommandons vivement de ne pas utiliser la punition ou les colliers étrangleurs ). Il se peut que cette méthode de renforcement concret ne soit pas infaillible, et si cela se produit, il est préférable de consulter un spécialiste, car il est envisageable que vous ne l’ayez pas mené à bien ou que votre chien apprenne un petit peu plus lentement.Rappelez-vous que vous aurez besoin de passer quelques minutes chaque jour pour constituer votre chien, villes proches 10 minutes. sélectionnez des mots simples que le chien comprend sans attente et faites-lui un rappel des commandes et trucs qu’il a déjà apprises, en y ajoutant une nouvelle. pour terminer, songez à la qualité de son environnement pendant son dressage. le chien est plus facilement distrait s’il se trouve entouré par des stimuli. Par conséquent, n’essayez pas de le dresser dans un parc. Cela risquerait d’être très frustrant pour vous de voir de quelle façon il va trotter après d’autres chiens au lieu de se conformer à vos directives. Comme la patience est la clé dans la formation de votre chien, il est nécessaire de le dresser dans un endroit calme comme dans votre logement.basée sur le conditionnement, la méthode du clicker training est spécialement célèbre. Elle se résume à associer dans la tête du chien le bruit léger du clicker à une récompense. dans ce but, il suffit de marquer le moment où votre chien adopte un comportement approprié. Par exemple, si vous lui demandez de se coucher et qu’il obéit, vous cliquerez et le récompenserez sans attente avec une douceur. La seule difficulté est existant dans le fait de cliquer au bon moment. Les atouts : le chien est attentif au dressage et sait que pour être récompensé, il doit adopter le bon comportement. La communication est meilleure entre le chien et son dresseur et il n’y a pas de rapport de force. Les inconvénients : le chien n’obéit pas à la voix, mais au clicker. Cela peut être problématique dans la vie de tous les jours, car il vous faudra alors toujours avoir votre clicker avec vous.Ces 5 principes de base sont primordiaux : encouragez votre chien au bon moment, ne laissez pas votre chien ignorer vos directives, soyez clair, pratiquez un peu tous les jours, pratiquez dans divers environnements. Ces principes sont applicables à tous les chiens. peu importe l’exercice sur lequel vous travaillez avec votre chien, si votre technique est bonne mais que vous n’avez pas de résultat, il y a de fortes probabilités que vous ne respectiez pas l’un de ces principes. Si vous pensez respecter ces principes mais que vous n’avez pas de résultats, ce sont sûrement vos techniques qui ne sont pas efficaces. dès lors n’oubliez pas qu’il y a des cours pour cela.certains des personnes reculent d’horreur devant le mot punition, mais sur la planète de l’éducation canine, cela sous-entend simplement l’acte d’essayer de réduire un comportement. Cela ne veut pas dire être méchant avec votre chien ou lui amputer le pouvoir d’achat d’une famille de quelque façon que ce soit. Certaines ‘ punitions ‘ sont acceptables, comme le fait de tourner le dos ou de s’absenter du loisir. De même, tous les renforçateurs ne sont pas acceptables dans l’esprit de la plupart des gens, comme l’arrêt d’un collier de choc électrique lorsque votre chien revient dans une limite imaginaire ou arrêt d’aboyer. Cependant, pour façonner et entraîner le comportement de votre chien, il faudra utiliser à la fois des punisseurs et des renforts. C’est à vous de décider de quelle manière vous allez vous y prendre et vous devez certainement être conscient que vous devez le faire d’une façon des humains et éthique. Vous ne pouvez pas toujours vanter et renforcer, parfois vous devrez punir, mais en utilisant seulement pauses, des regards sévères et en ignorant les réactions non désirés. Sachez que les méthodes que vous choisissez pour le éducation auront un résultat génial sur l’amour et la confiance que votre chien vous accorde. par des solutions humaines et éthiques, votre chien s’instruira à se sentir en sécurité et protégé autour de vous et sera plus disposé à bosser avec vous et à apprendre.