☢ Pyrénées orientales: trois jours plus tard, plus de 50 personnes sont toujours à la recherche du randonneur disparu – Dresser efficacement son chien

4.7 (92%) 24 votes

Bien élever son chien


Éduquer son chien est nécessaire dès son plus âge : cela pourra vous éviter bien des problèmes lors des sorties notamment et la phase de socialisation. par ailleurs, travailler l’obéissance permet de renforcer le lien avec votre animal et de faciliter votre ‘ vie à deux ‘. Loin d’être une tâche bien ennuyante pour lui, apprendre est aussi une source de contentement pour le chien, qui adore par nature convenir son éducateur et passer du temps avec lui. Alors autant mettre à profit aisément les instants que vous allez lui consacrer ! Voici quelques conseils pour commencer à bosser son obéissance, et la marche à suivre pour lui apprendre les ordres de base, étape dont on ne peut se passer de son éducation : une fois acquis, ils seront un précieux atout pour lui comme pour vous.il existe aujourd’hui 2 écoles en matière d’éducation canine et ce aussi bien chez les comportementalistes que chez les éducateurs pour chien. La première ( dite traditionnelle ) se base sur d’anciennes théories selon lesquelles le chien essaie de dominer son maître. Par exemple, le chien qui saute, le chien qui vient voulez profiter des caresses, qui met la patte sur votre genou, qui ne veut pas donner un os ou son jouet, chercherait constamment à grimper dans la hiérarchie. Il est, selon cette première groupe scolaire, important de montrer qui est le maître et de dominer l’animal. Les partisans de cette méthode, vont, dès lors, gérer leur programme d’éducation autour de ce base hiérarchique ( manger avant le chien, réaliser des exercices de demande, le mettre sur le dos, interdire l’accès aux fauteuils, etc ). La seconde école ( dite nouvelle ou systémique ) à laquelle, aujourd’hui, nous adhérons totalement, a prouvé que les anciennes études étaient basées sur des observations erronées. Des recherches plus récentes démontrent qu’il n’y a pas de lien de prédominance entre 2 espèces différentes. le chien est un animal social avec des pixels parfois très divers des nôtres. La méconnaissance de ces codes est source d’incompréhension réciproque. votre chien recherche surtout la sécurité et à s’intégrer dans la dynamique de famille. Certaines techniques de communication particulier, aident à développer une relation basée sur la collaboration et la confiance.Les mauvaises surprises quant au moment où un bébé chien doit suivre un éducation formel ont changé pour tenir compte des périodes critiques de socialisation du chien. Les conseils traditionnels suggéraient d’attendre qu’un bébé chien reçoive une série complète de vaccins, mais on comprend maintenant que le risque de sous-socialisation pendant cette importante période de développement gagne de loin sur le risque de maladie éventuelle. Selon l’American Veterinary Society of Animal Behavior, les chiots peuvent débuter les cours de socialisation dès l’âge de sept à huit semaines. Les chiots devraient recevoir au moins une série de vaccins au moins sept jours avant le premier cours et un premier vermifuge et devraient être maintenus à jour vis-à-vis des vaccins.il y a aujourd’hui 2 écoles en matière d’éducation canine et ce aussi bien chez les comportementalistes que chez les éducateurs pour chien. La première ( dite traditionnelle ) se base sur d’anciennes théories selon lesquelles le chien essaie de dominer son maître. Par exemple, le chien qui saute, le chien qui vient voulez profiter des caresses, qui met la patte sur votre genou, qui ne veut pas donner un os ou son jouet, chercherait constamment à grimper dans la hiérarchie. Il est, selon cette première groupe scolaire, important de montrer qui est le maître et de dominer l’animal. Les partisans de cette méthode, vont, dès lors, gérer leur programme d’éducation autour de ce idée hiérarchique ( manger avant le chien, réaliser des exercices de requête, le mettre sur le dos, proscrire l’accès aux fauteuils, etc ). La seconde école ( dite nouvelle ou systémique ) à laquelle, aujourd’hui, nous adhérons entièrement, a prouvé que les anciennes études étaient basées sur des observations erronées. Des recherches plus récentes démontrent qu’il n’y a pas de lien de dominance entre 2 espèces différentes. votre chien est un animal social avec des tags dans certains cas très divers des nôtres. La méconnaissance de ces codes est source d’incompréhension réciproque. votre chien recherche surtout la sécurité et à s’intégrer dans la mobile de famille. Certaines techniques de communication particulier, permettent de développer une relation basée sur la collaboration et la confiance.Pour commencer le éducation de votre chien il est nécessaire de commencer dans un endroit serein. Votre chien doit pouvoir rester facilement concentré sur vous et sur vos directives, donc évitez les lieux trop agités. Mais une fois qu’un ordre est acquis vous devez pousser le dressage un petit peu plus loin. Changer d’environnement, essayez dans un lieu un peu plus animée, dans votre jardin, un parc, …Le but est d’habituer votre chien à rester concentré sur vous peu importe l’environnement dans lequel vous habitez.L’entraînement au clicker est une forme courante de renforcement positif. Cette méthode d’entraînement simple et efficace utilise un clicker, qui est une bande de métallique à l’intérieur d’une petite boîte en matière plastique qui émet un son de clic distinct lorsqu’elle est pressée. Le clic est beaucoup plus rapide et distinct que de dire ‘ bon chien ‘ et beaucoup plus efficace que d’utiliser des friandises seules. Pour enseigner à un chien la signification du clic, une gâterie est caractéristique directement après le clic. une fois que le chien apprend les effets positifs du cliquetis, le cliquetis lui-même procède comme un renforcement conditionné. Les sélecteurs se trouvent dans la plupart des grandes animaleries et sont plutôt bon marché. Vous pouvez facilement dresser votre chien pour qu’il réagisse au clicker. Vous pourrez ensuite passer à la formation de base et à la formation continue.L’entraînement devrait être un plaisir pour vous et votre chien. Certes, il y a souvent des défis à relever dès que vous travaillez à améliorer vos façons, mais si vous vous sentez souvent frustré par votre chien, c’est le bon moment de profiter de d’une contribution. La frustration n’est qu’à quelques degrés de la colère et vous ne serez sans aucun doute pas en mesure de réaliser des progrès en essayant d’entraîner votre chien dès que vous vous sentez gêné. Vous devriez également installer de recourir à un professionnel si votre chien présente un agissement qui vous rend nerveux ( comme grogner ou mordre ), surtout si vous avez de jeunes enfants . Il est plus sûr de commencer à modifier le comportement avec un professionnel lorsqu’un chien commence à montrer des comportements gênants en l’occurrence que d’attendre qu’ils prennent racine.il y a de multiples techniques pour apprendre à dresser son chien. Si certaines sont énergiques, d’autres, en revanche, sont irrespectueuses de l’animal et dans certains cas même dangereuses. de toute manière, quelle que soit la technique que vous allez choisir pour votre compagnon, vous devez vous efforcer d’effectuer l’entraînement dans l’harmonie et le respect. Votre animal est votre partenaire, pas votre ennemi.