☺ Où emmener votre chien à Clermont-Ferrand et aux alentours? – Méthode pour entraîner un chien

3.7 (86%) 34 votes

Techniques d’apprentissage pour chiot


Éduquer son chien est primordial dès son plus âge : cela pourra vous éviter bien des contraintes lors des promenades notamment et la phase de socialisation. de plus, travailler l’obéissance permet de renforcer le lien avec votre animal et de faciliter votre ‘ vie à deux ‘. Loin d’être une corvée pour lui, apprendre est aussi une source de plaisir pour le chien, qui aime par nature convenir son maître et passer du temps avec lui. Alors autant mettre à profit intelligemment les moments que vous allez lui consacrer ! Voici quelques conseils pour débuter à travailler son obéissance, et la marche à suivre pour lui apprendre les ordres de base, phase dont on ne peut se passer de son éducation : une fois acquis, ils seront un précieux atout pour lui comme pour vous.il y a aujourd’hui 2 écoles en terme d’éducation canine et ce aussi bien chez les comportementalistes que chez les éducateurs canins. La première ( dite classique ) se base sur d’anciennes théories selon lesquelles le chien essaie de dominer son dresseur. Par exemple, le chien qui saute, le chien qui vient voulez profiter des caresses, qui met la patte sur votre genou, qui ne veut pas donner un os ou son jouet, chercherait constamment à grimper dans la hiérarchie. Il est, selon cette première école, important de montrer qui est le maître et de dominer l’animal. Les partisans de cette méthode, vont, dès lors, mettre en place leur programme d’éducation autour de ce principe hiérarchique ( manger avant le chien, réaliser des exercices de requête, le mettre sur le dos, interdire l’accès aux fauteuils, etc ). La deuxième groupe scolaire ( dite nouvelle ou systémique ) à laquelle, aujourd’hui, nous adhérons totalement, a démontré que les anciennes études scientifiques étaient basées sur des observations erronées. Des recherches plus récentes démontrent qu’il n’y a pas de lien de dominance entre 2 espèces différentes. votre chien est un animal social avec des tags dans certains cas très différents des nôtres. La méconnaissance de ces codes est source d’incompréhension mutuelle. le chien cherche surtout la sécurité et à s’intégrer dans la mobile de famille. Certaines techniques de communication spécialisé, permettent de développer une relation basée sur la collaboration et la confiance.Les particularités quant au moment où un bébé chien doit suivre un dressage formel ont évolué pour tenir compte des périodes critiques de socialisation du chien. Les conseils traditionnels suggéraient d’attendre qu’un bébé chien reçoive une série complète de vaccins, mais on comprend désormais que le risque de sous-socialisation pendant cette cruciale période de développement l’emporte de loin sur le risque de maladie potentielle. Selon l’American Veterinary Society of Animal Behavior, les chiens peuvent débuter les cours de socialisation dès l’âge de sept à 8 semaines. Les chiots devraient recevoir au moins une série de vaccins au minimum sept jours avant le premier cours et un premier vermifuge et devraient être maintenus à jour au sujet des vaccins.Comme vous pouvez vous en douter, aucune technique n’est parfaite. Vous connaissez mieux que quiconque votre animal domestique, donc vous aurez naturellement les techniques qui auront les meilleurs résultats. Le plus classique est le renforcement positif pour ses retombées bons et rapides et parce qu’il n’est pas gênant pour le chien ( par exemple, nous vous conseillons particulièrement de ne pas utiliser la punition ou les colliers étrangleurs ). Il se peut que cette méthode de renforcement positif ne soit pas infaillible, et si cela intervient, il est préférable de consulter un spécialiste, car il est possible que vous ne l’ayez pas mené à bien ou que votre chien apprenne un petit peu plus lentement.Rappelez-vous que vous aurez besoin de passer quelques minutes chaque jour pour constituer votre chien, villes proches 10 minutes. préférez des mots simples que le chien comprend en direct et faites-lui un rappel des commandes et trucs qu’il a déjà apprises, en y ajoutant une nouvelle. pour terminer, pensez à la qualité de son lieu pendant son éducation. votre chien est plus facilement distrait s’il se trouve entouré par des stimuli. Par conséquent, n’essayez pas de le dresser dans un parc. Cela risquerait d’être très frustrant pour vous de voir de quelle façon il va trotter après d’autres chiens au lieu de se conformer à vos indications. Comme la patience est la clé dans la formation de votre chien, il est nécessaire de le dresser dans un endroit serein comme dans votre maison.basée sur le conditionnement, la méthode du clicker training est particulièrement populaire. Elle se résume à faire une association dans la tête du chien le bourdonnement du clicker à une rétribution. pour cela, il faut simplement marquer le moment où votre chien adopte un agissement approprié. Par exemple, si vous lui réclamer de se coucher et qu’il obéit, vous cliquerez et le récompenserez immédiatement avec une gourmandise. La seule difficulté réside dans le fait de cliquer dans le bon timing. Les atouts : le chien est attentif au éducation et sait que pour être récompensé, il doit adopter le bon comportement. La communication est meilleure entre le chien et son éducateur et il n’y a pas de rapport de puissance. Les problème technique : le chien n’obéit pas à la voix, mais au clicker. Cela peut être problématique dans la vie quotidienne, car il vous faudra alors toujours avoir votre clicker avec vous.Il n’y a pas deux chiens exactement pareils. la majorité des chiens apprennent autrement selon la espèce, la taille, l’âge et l’histoire. accédez à de quelle façon personnaliser vos méthodes et votre style d’entraînement pour recevoir les meilleurs retombées. Vous ne devez appeler de votre animal que des actions qu’il connaît. La frustration n’a pas sa place dans une dressage canine respectueuse de chacun.En fin de compte, dresser un chien n’est pas une fine affaire. C’est des processus pour apprendre à la bête à respecter l’autorité de son maître. Ainsi il convient de connaître les meilleures techniques à employer, pour les apprendre très tôt à son animal domestique. Cela veut donc dire lui enseigner de quelle façon obéir aux ordres basiques, lui apprendre comment être saine, se comporter en société, etc. En dehors de ces techniques, les experts donnent aussi des conseils en ce qui concerne la marche à suivre. de toute manière, il faut éviter d’être violent ou méchant avec le chien. Le pouvoir du matériel n’est pas non plus à sous-estimer, dans le éducation du chien. Voila donc autant d’éléments à connaître, pour apprendre les bonnes manières à son chien.