▷ Éducateur canin de Sarlat-la-Canéda (24200): dressage de chiens et de chiots – Dresser efficacement son chien

3.9 (94%) 24 votes

Techniques de dressage pour chien


Éduquer son chien est capital dès son plus âge : cela pourra vous éviter bien des ennuis lors des promenades notamment et pendant la phase de socialisation. de plus, travailler l’obéissance permet de améliorer le lien avec votre animal et de faciliter votre ‘ vie à deux ‘. Loin d’être une tâche bien ennuyante pour lui, apprendre est aussi une réelle origine de bonheur pour le chien, qui aime par nature satisfaire son éducateur et passer du temps avec lui. Alors autant mettre à profit habilement les instants que vous allez lui consacrer ! Voici quelques conseils pour débuter à bosser son obéissance, et la marche à suivre pour lui apprendre les directives de base, étape incontournable de son dressage : une fois acquis, ils seront un précieux atout pour lui comme pour vous.Toute formation devrait être basée sur des récompenses. Donner à votre chien quelque chose qu’il aime vraiment, comme de l’alimentation, des bibelots ou des compliments lorsqu’il montre un agissement spécifique sous-entend qu’il est plus susceptible de le renouveler. Il est essentiel de savoir ce que votre chien aime véritablement et quelles sont ses choses favorites. Les sucreries préférées sont souvent de petits bouts de viande ou de pain. Plus la récompense est importante, plus votre chien appréciera l’entraînement et l’apprentissage. Les meilleurs conseils d’entraînement. Commencez toujours les leçons pour de nouveaux tours dans une zone tranquille de votre maison, loin de toute distraction. Divisez l’entraînement en séances courtes mais fréquentes pour que votre chien ne soit pas submergé. Soyez patient, tout comme nous, les chiens apprennent tous à des rythmes différents, alors ne vous inquiétez pas si votre chien ne ramasse pas les choses tout de suite. Terminez toujours par quelque chose que votre chien sait, pour que la séance se termine positivement. Amusez-vous bien !Tout le monde n’est pas en accord sur la meilleure façon d’aborder l’éducation canine. Le consensus parmi les formateurs très en vogue actuellement se caractérise par l’utilisation du renforcement positif et évite fortement le renforcement et la punition négative. L’idée est qu’un chien est plus susceptible d’obéir systématiquement si sa réaction initiale envers vous n’est pas la peur. Il peut parfois être nécessaire d’être rigoureux si le chien fait quelque chose qui le met en danger, mais tout choc verbal violent doit toujours être assoupli et suivi d’une attitude positive. Tout comme nous, les chiens sont des créatures accessibles. gardez la tête à l’horizontale quand vous enseignez, car les chiens peuvent ressentir vos émotions et se comporter en conséquence.Quand les gens parlent de la formation de chien avec renforcement concret, ils l’appellent dans certains cas la formation positive de chien, la formation de chien sans force, la formation au clicker, même la formation de chien sur des bases scientifiques. Certains de ces termes se donnent à une philosophie plus très large de formation de chien aussi bien qu’à une méthode particulier, et ces questions philosophiques et éthiques sont importantes. Mais le renforcement positif est aussi un terme technique avec une définition particulier. Le renforcement concret est un recours très infaillible d’entraîner les chiens ( et autres animaux ). Le renforcement concret se résume à ajouter quelque chose immédiatement après manifestation d’un agissement qui fait augmenter la fréquence du agissement. Techniquement parlant, le terme se décompose en deux parties. Le renforcement veut dire que le comportement continue ou augmente en fréquence. ( Si le comportement a baissé à l’importance, ce n’est pas un renforcement ). Et concret veut dire que quelque chose est ajouté. Par exemple, vous demandez au chien de s’asseoir, le chien s’assoit et vous lui donnez une friandise ( quelque chose est ajouté ). le chien est plus susceptible de s’asseoir la prochaine fois que vous lui posez la question ( l’attitude a été renforcé ). Le éducation concret présente de nombreux avantages. Il est très efficiente, autant que le dressage coutumier, et n’a pas besoin de faire à votre chien un moment difficile. En fait, cette manière de dresser est plus simple et plus amusante à la fois ; elle encourage même le chien à apprendre par lui-même. par ailleurs, vous n’aurez pas à craindre que le chien développe des craintes : il vous appréciera et vous fera confiance tout en apprenant à bien se comporter. N’est-ce pas la relation que vous convoitez avec votre animal domestique ?Rappelez-vous que vous aurez besoin de passer quelques minutes chaque jour pour former votre chien, environs 10 minutes. choisissez des mots simples que le chien contient sans attente et faites-lui un rappel des commandes et astuces qu’il a déjà apprises, en y ajoutant une nouvelle. enfin, veillez à la qualité de son lieu pendant son éducation. votre chien est plus facilement distrait s’il se trouve entouré par des stimuli. Par conséquent, n’essayez pas de le dresser dans un parc. Cela risquerait d’être très frustrant pour vous de voir comment il va trotter après d’autres chiens au lieu d’observer vos directives. Comme la patience est la clé dans la formation de votre chien, il est nécessaire de le dresser dans un endroit serein comme dans votre habitation.basée sur le conditionnement, la méthode du clicker training est particulièrement classique. Elle revient à associer dans la tête du chien le bruit du clicker à une rétribution. dans cet objectif, il suffit de marquer le moment où votre chien adopte un agissement approprié. Par exemple, si vous lui demandez de s’allonger et qu’il obéit, vous cliquerez et le récompenserez sans attente avec une gourmandise. La seule difficulté se trouve dans le fait de cliquer dans le bon timing. Les atouts : le chien est attentif au dressage et sait que pour être récompensé, il doit adopter le bon comportement. La communication est meilleure entre le chien et son dresseur et il n’y a pas de rapport de force. Les problème technique : le chien n’obéit pas à la parole, mais au clicker. Cela peut être problématique dans la vie de tous les jours, car il vous faudra alors toujours avoir votre clicker avec vous.Il n’y a pas deux chiens exactement pareils. beaucoup de chiens apprennent autrement selon la race, la taille, l’âge et l’histoire. découvrez de quelle façon personnaliser vos solutions et votre style d’entraînement pour recevoir les meilleurs résultats. Vous ne devez solliciter de votre animal que des actions qu’il connaît. La frustration n’a pas sa place dans une éducation canine respectueuse de chacun.En fin de compte, dresser un chien n’est pas une mince affaire. C’est des processus pour apprendre à la bête à respecter l’autorité de son dresseur. Ainsi il est conseillé de prendre connaissance les meilleures techniques à employer, pour les apprendre très tôt à son animal domestique. Cela veut donc dire lui enseigner de quelle manière obéir aux ordres basiques, lui apprendre de quelle façon être nettoyée, se comporter en société, etc. En dehors de ces techniques, les experts donnent aussi des conseils en ce qui concerne la marche à suivre. dans tous les cas, il faut éviter d’être violent ou méchant avec le chien. Le pouvoir du matériel n’est pas non plus à sous-estimer, dans le éducation du chien. Voila donc autant d’éléments à connaître, pour apprendre les bonnes façons à son chien.