► Passion – Berck: Quentin Lefebvre, la chasse au sang -Comment élever votre chien|Concepts d’éducation canine|Dresser son chien en douceur|Dresser efficacement son chien

4.5 (98%) 28 votes

Gérer son jeune chien au jour le jour


Êtes-vous prêt à débuter le éducation votre chien ou bébé chien ? Un bon entraînement et une bonne socialisation sont les besoins de base de votre chien. on vous conseille de commencer à dresser votre chien le plus tôt possible. Au début, le éducation d’un chien peut s’avérer assez compliqué, surtout si c’est votre premier chien. La vérité est que dresser votre chien est un très grand projet. Si vous le faites phase par phase, vous obtiendrez la prestation beaucoup moins intimidante. Voici quelques renseignements pour vous donner un coup de main à démarrer : Lancez un programme d’obéissance canine : découvrez à constituer les fondements de base avant de débuter à dresser votre chien. Renforcement positif : il y a de nombreuses façons différentes de dresser un chien, mais la plupart des professionnels consacrés au chien s’entendent pour dire que la façon positive est la meilleure pour le chien et le dresseur. Entraînez votre chien à l’aide de jeux : Entraîner votre chien devrait être passionnant ! Tout le monde sait qu’il est plus facile d’apprendre lorsque l’on s’amuse bien, alors testez d’intégrer des petits jeux à votre programme animalier. Six semaines pour un chien bien dressé : grâce à cet échéancier comme guide, vous pouvez enseigner les bases à votre chien en six semaines à peu près. Besoin d’aide pour le dressage des chiens ? Songez à demander l’aide d’un dresseur de chiens. Essayez des cours à plusieurs et/ou des leçons publiques.Toute formation devrait être basée sur des récompenses. Donner à votre chien quelque chose qu’il aime vraiment, comme de l’alimentation, des poupées ou des compliments lorsqu’il montre un comportement spécifique veut dire qu’il est plus susceptible de le refaire. Il est essentiel de savoir ce que votre chien adore sérieusement et quelles sont ses choses favorites. Les friandises préférées sont souvent de petites parties de viande ou de pain. Plus la récompense est forte, plus votre chien appréciera l’entraînement et l’apprentissage. Les meilleurs conseils d’entraînement. Commencez toujours les leçons pour de nouveaux tours dans une zone tranquille de votre habitation, loin de toute distraction. Divisez l’entraînement en séances courtes mais fréquentes pour que votre chien ne soit pas submergé. Soyez patient, tout comme nous, les chiens apprennent tous à des rythmes différents, alors ne vous inquiétez pas si votre chien ne ramasse pas les choses immédiatement. Terminez toujours par quelque chose que votre chien sait, pour que la session se termine positivement. Amusez-vous bien !Tout le monde n’est pas d’accord sur la meilleure manière d’aborder l’éducation canine. Le consensus parmi les formateurs très en vogue actuellement se distingue par l’utilisation du renforcement positif et permet d’éviter fortement le renforcement et la punition négative. L’idée est qu’un chien est plus susceptible d’obéir systématiquement si sa réaction initiale envers vous n’est pas la crainte. Il peut dans certains cas être nécessaire d’être rigoureux si le chien fait quelque chose qui le met en danger, mais tout choc verbal méchant doit toujours être assoupli et suivi d’une attitude positive. Tout comme nous, les chiens sont des entités accessibles. préservez la tête à l’horizontale dès que vous enseignez, car les chiens peuvent ressentir vos émotions et agir de ce fait.il y a aujourd’hui 2 écoles en matière d’éducation canine et ce aussi bien chez les comportementalistes que chez les éducateurs pour les toutous. La première ( dite traditionnelle ) se base sur d’anciennes théories selon lesquelles le chien essaie de dominer son éducateur. Par exemple, le chien qui saute, le chien qui vient voulez profiter des caresses, qui met la patte sur votre genou, qui ne veut pas donner un os ou son jouet, chercherait constamment à monter dans la hiérarchie. Il est, selon cette première groupe scolaire, important de montrer qui est le chef et de dominer l’animal. Les partisans de cette méthode, vont, dès lors, mettre en place leur programme d’éducation autour de ce idée hiérarchique ( manger avant le chien, faire des exercices de soumission, le mettre sur le dos, proscrire l’accès aux fauteuils, etc ). La seconde groupe scolaire ( dite nouvelle ou systémique ) à laquelle, aujourd’hui, nous adhérons complètement, a démontré que les anciennes études scientifiques étaient basées sur des observations erronées. Des recherches plus récentes démontrent qu’il n’y a pas de lien de dominance entre 2 espèces différentes. le chien est un animal social avec des codes parfois très différents des nôtres. La méconnaissance de ces codes est réelle origine d’incompréhension réciproque. le chien recherche surtout la sécurité et à s’intégrer dans la mobile de famille. Certaines techniques de communication spécifique, aident à réaliser une relation basée sur la collaboration et la confiance.Pour commencer le éducation de votre chien il convient de commencer dans un endroit calme. Votre chien doit pouvoir rester facilement concentré sur vous et sur vos ordres, donc évitez les lieux trop agités. Mais une fois qu’un ordre est acquis vous devez pousser le éducation un petit peu plus loin. Changer d’environnement, essayez dans un lieu un peu plus animée, dans votre jardin, un parc, …Le but est d’habituer votre chien à rester déterminé sur vous l’environnement dans lequel vous habitez.Le clicker training est la méthode la plus connue du moment. Les éducateurs pour les toutous la considèrent comme la plus intrigante à la fois pour le possesseur et l’animal. Cette méthode repose sur l’utilisation d’une langue de métal. Celle-ci génère un clic chaque fois qu’elle est manipulée. Ce bourdonnement récompense les bonnes actions du chien. Pour que la technique soit efficace, elle se doit d’être accompagnée d’une récompense physique. La rétribution peut être alimentaire ou non discriminante. Cependant, le but reste tout de même de la supprimer sur la longue durée. La technique du clicker paraît récolter l’accréditation des éducateurs et des propriétaires. cependant, elle doit être utilisée avec prudence chez les très jeunes chiens et les chiens qui ont l’ouïe sensible.Si vous n’avez pas encore appris à votre chien à vous ignorer mais qu’il ne fait pas pour autant ce que vous retardez de lui, vous avez sûrement un problème de communication. Si votre chien ne réagit pas à vos directives, il y a de fortes probabilités qu’il ne comprenne pas un mot de ce que vous lui dîtes. Souvenez-vous que vos directives doivent être simple, exprimés de façon clair et nette. Choisissez des exercices simples pour commencer. En cas de blocage sur un exercice, passez à quelque chose de plus facile et revenez y après. Souvenez-vous aussi que toutes les personnes en contact avec votre chien doivent utiliser le même lexique pour ne pas le perturber.Les chiens peuvent avoir la possibilité d’apprendre beaucoup de choses tout au long de leur éducation. Peut-être avez-vous déjà vu certains chiens éduqués à aller dénicher le journal et à le ramener à leur maître ? C’est très épatant. Comme nous venons de le voir, il y a parfois certains ordres de base qui sont tellement indispensables au quotidien, que je vous conseille réellement de débuter par là. Ce sont des grands classiques de l’éducation canine et d’une façon générale, il est en l’occurence aisé de les enseigner à votre chien. A ce propos, je vous recommande de lire cet super article qui vous permettra de maîtriser les règles de base pour éducation un chien. Bien sûr, votre chien va mettre un peu de temps à inclure ces divers ordres. Vous devrez redire de multiples fois certains d’entre eux et faire preuve de patience. C’est l’action, mais vous constaterez que ce sont en règle générale des bons instants, durant lesquels vous développerez une relation forte et positive avec votre chien.