✓ Brunstatt dresseur de chiens (68350): dressage de chiens et chiots -La meilleure manière pour dresser votre chien|Concepts d’éducation canine|Dresser son chien en douceur|Dresser efficacement son chien

3.9 (79%) 22 votes

Gérer son jeune chien au jour le jour


Dresser un chien consiste surtout à conditionner l’animal à essayer des exercices répétitifs dans un contexte plus ou moins varié tels que « assis », « couché », ‘ pas bouger ‘, ‘ donner la patte ‘, ‘ apporter ‘, ‘ pister ‘, … sur ordre de son éducateur. Il est possible de dresser un chien en tant que chien guide d’aveugle, chien d’assistance, chien détecteur de drogue, chien d’intervention, chien de concours, … l’élevage utilise des techniques plus ou moins cordiales suivant les dresseurs. Ces exercices peuvent aussi s’apprendre dans une groupe scolaire d’instruction, aussi appelée centre de dressage ou aussi club d’éducation canine ou club de race. Mais attention ! le dressage accomplie avec des techniques inadaptées ne permet pas d’établir une relation de confiance et a souvent des impressions pernicieux. Les chiens sont des animaux judicieux et la plupart d’entre eux apprécient apprendre, alors l’entraînement peut être un excellent moyen de les empêcher de s’ennuyer.il y a aujourd’hui 2 écoles en matière d’éducation canine et ce aussi bien chez les comportementalistes que chez les éducateurs pour les toutous. La première ( dite classique ) se base sur d’anciennes théories selon lesquelles le chien essaie de dominer son dresseur. Par exemple, le chien qui saute, le chien qui vient voulez profiter des caresses, qui met la patte sur votre genou, qui ne veut pas donner un os ou son jouet, chercherait constamment à monter dans la hiérarchie. Il est, selon cette première groupe scolaire, important de montrer qui est le maître et de dominer l’animal. Les partisans de cette méthode, vont, dès lors, mettre en place leur programme d’éducation autour de ce base hiérarchique ( manger avant le chien, réaliser des exercices de demande, le mettre sur le dos, interdire l’accès aux fauteuils, etc ). La deuxième école ( dite nouvelle ou systémique ) à laquelle, aujourd’hui, nous adhérons complètement, a prouvé que les anciennes analyses étaient basées sur des observations erronées. Des recherches plus récentes démontrent qu’il n’y a pas de lien de dominance entre 2 espèces différentes. votre chien est un animal social avec des codes parfois très divers des nôtres. La méconnaissance de ces codes est source d’incompréhension partagée. le chien cherche surtout la sécurité et à s’intégrer dans la dynamique de famille. Certaines techniques de communication spécifique, permettent de construire une relation basée sur la collaboration et la confiance.Les mauvaises surprises quant au moment où un chiot doit suivre un dressage formel ont changé pour tenir compte des périodes critiques de socialisation du chien. Les conseils traditionnels suggéraient d’attendre qu’un chiot reçoive une série complète de vaccins, mais on inclut à présent que le risque de sous-socialisation durant cette importante période de développement l’emporte de loin sur le risque de maladie éventuelle. Selon l’American Veterinary Society of Animal Behavior, les chiens peuvent commencer les cours de socialisation dès l’âge de sept à huit semaines. Les chiens devraient recevoir au moins une série de vaccins au moins sept jours avant le premier cours et un premier vermifuge et devraient être maintenus à jour vis-à-vis des vaccins.Quand les personnes parlent de la formation de chien avec renforcement concret, ils l’appellent dans certains cas la formation positive de chien, la formation de chien sans puissance, la formation au clicker, même la formation de chien sur des bases scientifiques. Certains de ces matière se rapportent à une philosophie plus très large de formation de chien aussi bien qu’à une méthode spécialisé, et ces interrogations philosophiques et éthiques sont importantes. Mais le renforcement positif est aussi un terme technique avec une définition particulier. Le renforcement positif est un moyen très efficiente d’entraîner les chiens ( et autres animaux ). Le renforcement positif revient à ajouter quelque chose en ligne après irruption d’un agissement qui fait augmenter la fréquence du comportement. Techniquement parlant, le terme se décompose en deux parties. Le renforcement sous-entend que le comportement continue ou accroît en fréquence. ( Si la conduite a baissé à l’importance, ce n’est pas un renforcement ). Et concret veut dire que quelque chose est ajouté. Par exemple, vous demandez au chien de s’asseoir, le chien s’assoit et vous lui donnez une friandise ( quelque chose est ajouté ). le chien est plus susceptible de s’asseoir la prochaine fois que vous lui posez la question ( l’attitude a été renforcé ). Le dressage positif présente une multitude de atouts. Il est très efficace, autant que le éducation traditionnel, et n’a pas besoin de faire à votre chien un moment difficile. En fait, cette façon de dresser est plus facile et plus amusante à la fois ; elle encourage même le chien à apprendre par lui-même. de plus, vous n’aurez pas à craindre que le chien développe des peurs : il vous appréciera et vous fera confiance tout en apprenant à bien marcher. N’est-ce pas la relation que vous convoitez avec votre animal de compagnie ?Rappelez-vous que vous aurez besoin de passer quelques minutes chaque jour pour former votre chien, villes voisines 10 minutes. sélectionnez des mots simples que le chien comprend sans attente et faites-lui un rappel des commandes et astuces qu’il a déjà apprises, en y ajoutant une nouvelle. pour finir, songez à la qualité de son lieu pendant son éducation. le chien est plus aisément distrait s’il se trouve entouré par des stimuli. Par conséquent, n’essayez pas de le dresser sur un terrain. Cela risquerait d’être très triste pour vous de voir comment il va trotter après d’autres chiens au lieu de suivre vos instructions. Comme la patience est la clé dans la formation de votre chien, il est nécessaire de le dresser dans un endroit calme comme dans votre habitation.Le clicker training est la méthode la plus populaire du moment. Les éducateurs canins la considèrent comme la plus fun à la fois pour l’heureux acquéreur et l’animal. Cette méthode de dressage repose sur l’utilisation d’une langue métallique. Celle-ci produit un clic chaque fois qu’elle est manipulée. Ce bourdonnement récompense les bonnes actions du chien. Pour que la technique soit efficiente, elle se doit d’être assortie d’une rétribution physique. La rétribution peut être alimentaire ou fun. Cependant, le but reste cependant de la supprimer sur le long terme. La technique du clicker s’avère récolter la validation des éducateurs spécialisés et des propriétaires. cependant, elle doit être utilisée avec prudence chez les très jeunes chiots et les chiens qui ont l’ouïe sensible.Si vous n’avez pas encore appris à votre chien à vous ignorer mais qu’il ne fait pas pour autant ce que vous attendez de lui, vous avez sûrement un soucis de communication. Si votre chien ne réagit pas à vos ordres, il y a de fortes chances qu’il ne comprenne pas un mot de ce que vous lui dîtes. Souvenez-vous que vos directives doivent être simple, exprimés de façon clair et nette. Choisissez des exercices simples pour débuter. En cas de blocage sur un mouvement, passez à quelque chose de plus facile et revenez y après. Souvenez-vous aussi que toutes les personnes en contact avec votre chien doivent utiliser le même vocabulaire pour ne pas le perturber.En fin de compte, dresser un chien n’est pas une mince affaire. C’est des cheminement pour apprendre à l’animal à respecter l’autorité de son éducateur. Ainsi il est conseillé de prendre connaissance les meilleures techniques à employer, pour les apprendre très tôt à son animal domestique. Cela veut donc dire lui enseigner comment obéir aux ordres basiques, lui apprendre de quelle façon être propre, fonctionner en société, etc. En dehors de ces techniques, les experts donnent aussi des conseils en ce qui concerne la marche à suivre. dans tous les cas, il faut éviter d’être méchant ou méchant avec le chien. Le pouvoir du matériel n’est pas non plus à sous-estimer, dans le dressage du chien. Voila donc autant d’éléments à prendre en compte, pour apprendre les bonnes manières à son chien.